dimanche, avril 24, 2005

Les explorations du Nautilus #1


Miracle prolétarien. Résurrection d'un vrai prolo, Joseph Dejacque, qui nous revient en pleine forme sans rien avoir perdu de sa vindicte, exhumé par les bons soins du docte Valentin Pelosse (à lire : son Agité prolétaire en ouverture à la Question révolutionnaire). Prolétaire tu peux être élégant et intelligent ! Un site agréable et sobre au service d'un message toujours jeune, privilège commun de l'Utopie et des voyageurs. A travers les viscissitudes et la pensée inséparablement mêlées de Dejacque, le bien nommé, c'est tout un nouveau monde que nous découvrons, le New-York de 1860 en proie aux pires misères et convoitises, les luttes révolutionnaire de l'époque au jour le jour, les joies, la détresse et les espoirs des pauvres en exil, et des questions bien actuelles :

http://joseph.dejacque.free.fr/

Le toto sort du squat. Et invite tous les communistes à son Meeting, la revue internationale de la Communisation :

http://meeting.senonevero.net/

Des discours parfois indigestes mais des débats animés, amusants et ouverts, une fois maîtrisés les quelques concepts de base indispensables. Pour ceux qui souhaitent prolonger sur le Net les discussions entamées au comptoir, s'initier ou s'exercer aux dernières subtilités de la dialectique révolutionnaire, renouer avec de vieilles connaissances, de Marx au Tiqqun.

Pour ceux que ça intéresse. Le quotidien officiel de la Côte d'Ivoire, Fraternité matin :

http://www.fratmat.co.ci/

La France vient de perdre une guerre qui se termine sur un drôle de bilan. Aucun site ne publie à ma connaissance de textes émanant de la rébellion ou de groupes de pensée d'opposition. Manque de moyens? La flambée de spritualité délirante qui s'est emparée du pays semble avoir frappé un temps les meilleurs esprits de stupeur. Et la Côte d'Ivoire est encore un pays unanimiste...

La presse française? Elle ne vaut guère mieux. La télé et les journaux populaires irresponsables et aux ordres, Libé d'une incompétence coupable (ils attendaient quoi? Un petit massacre à la rwandaise pour démontrer que les noirs ont ça dans le sang?), le Monde trop sérieusement institutionnel pour saisir le chaos social ambiant, le Figaro encore le plus lisible (hélas?) et le plus lucide. Les alternatifs? Il ne faut pas oublier que depuis l'indépendance concédée et conditionnée par De Gaulle, ces terres sont, en particulier pour les ressortissant de notre cher pays, du domaine réservé des hautes sphères de l'Etat et d'autres mafias y ayant partie liée. Pour se consoler, quand-même une petite galerie de photos à se mettre sous la dent :

http://blaisepascalabidjan.free.fr/galphotos.htm

Un coucou à Libé. Tout n'est pas perdu. Le débat sur les panneaux solaires continuent sur

http://terre.blogs.liberation.fr/terre/2005/04/embruns.html



Voilà. C'est tout pour cette fois.

Les explorations du Nautilus #1

1 commentaire:

tiqqun a dit…

au passage. 3 extraits des revues tiqqun 1 et 2 sont réédités chez vlcp en livres.

il s'agit de premiers matériaux pour une théorie de la jeune fille, ceci n'est pas un programme et introduction à la guerre civile.

http://vlcp.net