mercredi, septembre 14, 2005

Une drole de situation

DU NAUTILUS 20, EN SURFACE & EN PROFONDEUR
« La dramaturgie française de la ségrégation urbaine n'est pas celle d'un incendie soudain et local, mais celle d'un verrouillage général, durable et silencieux des espaces et des destins sociaux »
Éric Maurin, Le ghetto français, Ed. du Seuil, 2004, cité « Fragments d'histoire d'une vie en foyer » par Soeuf Elbadawi, Africulture, le 01/06/2005.
Le 11 septembre 2005, à la suite d'une sommation d'huissier mandaté par la Sonacotra pour que l'association « évacue les locaux », nous avons pu avoir accès à la salle et, à l'issue d'une courte entrevue avec l'huissier et l'administration locale, en conserver les clés. Dans l'attente d'un règlement définitif avec la Sonacotra, le Nautilus 20 n'assurera pas d'ouverture au public régulière, mais nous restons à votre disposion par mail ou au 01 43 49 77 02. Dans ces nouvelles circonstances marquées par la plus grande incertitude, dans l'ignorance totale des intentions de la Sonacotra qui, après le constat de l'irréalisme juridique et pratique de ses exigences, se refuse à toute déclaration publique ou privée, alors que pour les membres de l'association débute aussi la rentrée pédagogique (cours de français et de mathématiques pour étrangers), tout soutien ne nous est que plus utile. Le Collectif Annam a de son côté déjà recueilli plus de cinquante signatures de résidents du foyer pour la réouverture et la reprise des activités de la bibliothèque et de l'atelier informatique, ainsi que pour la liberté de réunion dans les espaces collectifs et le respect de la vie privée mais ne s'est attiré, à ce jour, comme réponse à ses revendications qu'une mise en demeure pour diffamation suite à un article publié sur Indymedia Paris, « Sonacotra Paris : appel du Collectif Annam ; information et coordination contre la répression dans les foyers » car y était dénoncées la violence de l'opération de contrôle effectué en juin dernier au foyer de la Fontaine-au-roi, ainsi que les méthodes d'intimidations qui ont aussi cours à Annam (lettres circulaires de l'administration menaçant les résidents a priori de supposés suroccupations, intrusions dans les chambres etc.). L'équipe du Nautilus 20 se déclare solidaire de propos mesurés au regard de la réalité de la situation dans les foyers Sonacotra et des méthodes qui y ont cours et proteste contre l'acharnement répressif dont continue à faire preuve cette société quand les conditions sociales de beaucoup se dégradent en même temps que les bâtiment qui les hébergent, comme en témoigne encore « l'assignation au tribunal pour les 9 et 16 septembre [...] de 27 résidents en vue de leur expulsion et d'amendes de 600 euros » (Lettre ouverte du Réseau de solidarité aux résidents des Foyers du 11ème arrt de Paris à M. Michel Pélissier, PDG et préfet de la Sonacotra, in « Harcélement Sonacotra »). Nous nous exprimons notre inquiétude qu'il soit encore question de faire appel aux services d'un gestionnaire si défaillant pour pallier à la pénurie organisée du logement à Paris et à ses dernières conséquences dramatiques. Pour lutter contre les pratiques d'autant plus indignes de cette société qu'elle se targue d'une mission de réinsertion sociale pour laquelle elle est largement subventionnée (directement et par les aides aux locataires) à l'opposé de sa politique réelle, nous vous invitons à joindre votre témoignage de sympathie à notre liste de soutien. Pour ce faire, notre site étant pour l'instant dépourvu de toute interactivité, vous pouvez nous contacter par mail pour nous communiquer quelle forme vous souhaiteriez donner à votre intervention, mais que cela ne vous retienne pas de nous laisser ici vos commentaires, surtout pour nous faire part d'autres initiatives et d'expériences visant à briser le mur du silence qui permettent à de telles situations de se perpétuer et se développer.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

BUY CHEAP SUPER VIAGRA ONLINE AND SAVE 70 % OF MONEY...
ORDER CHEAP CIALIS ONLINE

CHASE CARDS RATES