vendredi, août 24, 2007

C'est bien la rentrée

Tous ne chôment pas en août et nous venons de recevoir le résultat du délibéré de la juge, suite à une assignation le 3 juillet, qui ordonne l'expulsion des personnes et des associations présentes à Libertalia. Rien de bien surprenant, au vu de notre situation juridique, du contexte politique actuel et de la manière dont s'était déroulée l'audience, mais la décision prise le 7 août et qui nous est parvenue mardi 21, est assortie de la suppression de tous les délais, ce qui est plus préoccupant. Notre espoir était de disposer déjà d'un peu de temps à la rentrée pour nous faire entendre, la juge n'ayant pas voulu prendre en compte les personnes qui habitaient réellement le lieu, dont une famille avec plusieurs enfants à qui n'est pas plus proposée de solution de relogement qu'aux autres. La période n'est guère propice aux démarches, les services de la mairie qui jusqu’à présent n’ont pas daigné s’assurer du sort de cette femme et de ses trois enfants scolarisés, rechignant à reconnaître leur domiciliation dans la commune du fait de la nature juridique du lieu, leur répond maintenant d’attendre la rentrée, alors que selon les termes du commandement de l’huissier nous aurions déjà dû quitter les lieux hier... Une expulsion les renverrait à la précarité qu’ils ont connue pendant plusieurs mois, avant que l’église ne leur conseille de s’adresser aux étranges occupants de l’immeuble d’en-face. « On ne sait pas s’ils ont l’eau et l’électricité, mais vous verrez bien ce qu’ils peuvent vous proposer. » Pas le plus grand confort certes mais voilà qui permet déjà d’échapper à l’urgence du 115, à l’errance d’hôtels en hôtels, aux nuits passées dans les bus (merci la RATP) etc. Depuis d’autres les ont rejoints mais l’avocat de la partie adverse ne se montre disposé à nous accorder que quelques délais, à préciser... Il ne nous sera malheureusement peut-être pas possible d’organiser et d'accueillir à la rentrée toutes les activités prévues mais nous vous invitons à une réunion d'information et de concertation samedi 25 à 19h. au 89 av. de la République, Bagnolet, 93.

2 commentaires:

Rosalie a dit…

les femmes et les enfants d'abord, c'est ça?

Rosalie a dit…

Nous réfugier dans le virtuel alors? J'apprends que Libertalia y existe déjà. Je n'ai pas encore bien compris de quoi il s'agit, mais ce serait comme une île, mais pas réelle en fait, mais où l'on peut quand même se rencontrer, sur Second Life, vous voyez? Remarquez, il semble s'y être déjà passé des choses intéressantes cet été. Je lis :

le 17 juillet :

Le Big Jump sur Second Life, c'était hier soir sur Libertalia

«Le Big Jump est un évènement à dimension européenne qui sensibilise les populations riveraines des fleuves et des rivières à l'amélioration de la qualité de l'eau dans le prolongement de la directive européenne qui fixe à 2015 un retour à une qualité des eaux suffisante pour autoriser la baignade. »

ou encore

« En hommage à Vital Michalon et au militant russe tué la semaine dernière, Le Fond du Lac et Les Verts présentent une Exposition sur “Les enfants de Tchernobyl” Mardi 31 juillet 2007 à 21 heures à Libertalia. »

Pour un compte-rendu : Hommage à Vital Michalon et action anti nucleaire chez Areva sur Second Life

Il y aurait même un espace sous-marin: Second Life : l'espace sous-marin de Libertalia, installé par une certaine Nessy « Du fond du lac »

Pas encore était visité, faut s'inscrire, choisir un nom dans un liste (?) etc. mais j'irais bien y faire un tour quand même...

Bon pour y dormir demain, ce n'est pas ça, vous me direz...